Une page Facebook : I Like It !

le jeudi, 14 novembre 2013. Posté dans Minoterie Beraud

Une page Facebook : I Like It !

 

Face à l’importance grandissante des réseaux sociaux, Stéphanie et Aurélien ALLAIZEAU, boulangers à Olonne sur Mer ont créé leur propre page Facebook depuis Avril 2013.

Utilisée comme un moyen publicitaire, la page Facebook est un vecteur de leurs dynamismes commercial et professionnel.

Forts de leur expérience, ils reviennent pour nous sur leurs démarches, leurs attentes ainsi que sur leurs premières constatations d’utilisateurs !

 

-          Stéphanie et Aurélien, pouvez-vous nous dire pour quelles raisons avez-vous créé une page Facebook pour votre Boulangerie « Au Pain D’Auré » ?

-     Cette création avait pour but premier d’accroitre très rapidement notre notoriété, et par conséquent, d’augmenter nos ventes.

-          Par quels biais avez-vous fait connaitre cette nouvelle page ?

-          Par 3 vecteurs principaux qui sont :

  • L’intermédiaire de nos proches (parents, amis, etc.)
  • La page Facebook de l’association des commerçants et artisans d’Olonne sur Mer. Cette page étant déjà existante, nous a apporté un grand nombre de contacts.
  • L’intermédiaire de nos salariés (vendeuses, pâtissier, boulangers) et de nos jeunes apprentis, adeptes de ces nouveaux réseaux de communications

-          Comment s’est déroulé le lancement de votre page Facebook ?

-          Au tout début du lancement, nous nous sommes aperçu que les personnes consultants notre page venaient de régions Françaises éloignées (Bretagne, région Parisienne …). Il s’agissait certainement d’amis de nos clients qui regardaient notre site par curiosité.

Petit à petit, une sélection s’est réalisée : l’origine de personnes consultantes notre page s’est relocalisée à Olonne sur Mer et ses alentours. Facebook est une vitrine propre à notre zone de chalandise, c’est-à-dire à une localisation de proximité.

-          Comment avez-vous développé le nombre de visites de votre page ?

-          Le nombre de vues de notre page est de 1 à 20 vues par semaine si nous ne diffusons pas d’articles. Et il passe de 300 à 500 vues lors de la diffusion d’un nouvel article.

D’où l’intérêt d’animer chaque semaine notre page !

Le plus important n’est pourtant pas le nombre de vues en lui-même, mais le nombre de clients ayant « liker » notre page : la diffusion de notre offre produits est d’autant facilitée !

-          Quels moyens utilisez-vous pour que les clients « aiment » votre page ?

-          Par l’intermédiaire de jeux. Par exemple : nous avons diffusé une photo d’un produit (une tartelette citron revisitée par Alain notre pâtissier). Les clients participants devaient deviner les ingrédients principaux de la tartelette pour gagner une gâche et un entremet individuel. Mais avec une condition à la participation au jeu : ils devaient « liker » notre page.

-          Quelles répercussions ont eu ces opérations ?

-          La NOTORIETE. Les clients nous en parlent au magasin et sur Facebook. Les ventes découlant de notre page sont difficilement quantifiables, mais notre notoriété s’accroit.

-          D’après vous, quels sont les inconvénients d’une page Facebook ?

-          Pour nous, le principal inconvénient est le temps consacré à la mise en place d’un nouvel article, notamment durant la saison estivale. Sans nouvel article, la vie de la page meurt.

Le deuxième inconvénient est  « l’espionnage » : nous n’hésitons pas à indiquer les ingrédients de nos entremets, d’où la possibilité de copie par des personnes en mal d’inspiration

-          Pouvez-vous nous donner vos derniers « trucs » maison découlant de votre expérience ?

-          Ne pas diffuser de tarifs : la page Facebook sert de vitrine de notre savoir-faire.

Ne pas mettre en ligne de nouveaux articles le samedi et le dimanche : ce sont des jours de très fortes actualités. Il est préférable de les diffuser le mercredi et le jeudi. Les articles restent plus longtemps en début de page d’où une multiplication du nombre de vues.

 

Nous remercions Stéphanie et Aurélien du temps et du partage de leur expérience Facebook, en leur souhaitant beaucoup de « Like ! »

www.facebook.com/pages/Au-Pain-d-Auré

 

Commentaires (0)

Poster un commentaire

Vous êtes identifié en tant qu'invité.

Déposez votre annonceDu pain sur la plancheDu pain sur la planche

Lettre d'information : Abonnez-vous !

nous Contacter

  • Minoterie BÉRAUD
    3, La Guierche
    79700 St AMAND s/ SEVRE
  • 05 49 81 67 43